Laisser bébé pleurer jusqu’à se calmer tout seul: mauvaise idée

Le célèbre docteur Richard Feber de l’Université d’Harvard avait révélé après  études la technique de “l’attente progressive”, qui consistait à laisser le bébé pleurer sans intervenir, et qu’il se calmerait tout seul par la suite. En France cette même technique est appelée la “méthode du 5-10-15” et certains y trouvent leur justificatif. Et pourtant, un bébé est entièrement dépendant du parent, n’a pas la notion du temps et s’exprime en pleurant. Ne pas le rapprocher serait donc une négligence, car en plus de ne pas lui apporter l’aide dont il a besoin, le bébé se sent abandonné et cette situation de grand stress peut avoir des conséquences à l’avenir.

pleurs bébé

Ce qui se passe dans le corps de bébé

Si vous pensiez encore aujourd’hui que ce n’est pas bien grave de laisser bébé pleurer quelques minutes, alors il est temps de connaître réellement ce qu’il en est. Plus votre bébé pleure, plus son niveau de stress augmente et malheureusement il n’apprend pas rapidement à gérer le stress. Les conséquences de ses pleurs répétés peuvent être un traumatisme qui le suivra jusqu’à l’âge adulte. Et si jamais le système nerveux en prend un coup, son potentiel d’apprentissage et sa croissance seront influencés eux aussi. Il est donc mieux d’apporter à votre bébé tous les soins et les câlins dont ils ont besoin, car la présence physique les rassure plus que tout. Plus vous serez attentionné, moins il aura envie de pleurer, à moins qu’il soit victime d’une douleur ou autre problème médical.